Timidité

La timidité est une réaction face au contact d’un individu ou d’un groupe d’individus, il traduit un manque d’assurance. Généralement, la timidité survient aux premiers contacts puis avec le temps et l’expérience, cette réaction s’améliore. Beaucoup de personnes sujettes à cette réaction apprennent à la surmonter naturellement. Mais parfois, il se peut que la timidité devienne trop intense, elle devient un problème de santé, tant sur le plan physique, qu’émotionnel et nécessite d’être soignée.  

L’anxiété et la timidité sont liées, bien qu’on puisse être anxieux sans être timide. C’est parce que l’on est timide que l’on crée une anxiété et que l’on redoute un événement qui va arriver. On confond parfois le timide et l’introverti. L’introversion est un trait de caractère.  

Comment se manifeste la timidité?  

La timidité se manifeste généralement par un comportement craintif, une gêne, un manque de confiance et d’assurance face à un autre individu ou un groupe d’individus. De manière plus excessive, la timidité peut se manifester par un  comportement agressif. 

Certains signes physiques peuvent accompagner la timidité : transpiration excessive, rougeurs ou pâleur du visage, sensation d’étouffement, bégaiement, une altération de la voix, raideur musculaire qui entraîne des gestes maladroits, tremblements, paralysie…

D’autres signes psychologiques peuvent apparaître : fuir le contact avec l’individu ou le groupe d’individus, se dévaloriser, aborder la situation avec un rapport dominé-dominant. Dans les cas extrêmes, la personne timide peut aller jusqu’à imaginer qu’on lui veut du mal.  

Est-ce que la timidité est un défaut?  

La timidité est souvent vécue comme une émotion négative, alors qu’elle est en réalité signe d’une grande sensibilité. Selon son degré et sa raison, la timidité peut être une bonne ou une mauvaise réaction.  

Comment vaincre la timidité?  

Avant de vaincre sa timidité, il faut identifier les raisons émotionnelles de cette réaction afin de les comprendre et de lutter contre. Posez-vous les bonnes questions : pourquoi est-ce que je me sens comme ça ? Qu’est-ce qui m’a fait me sentir comme ça ? Peut-il y avoir une autre explication à ce qu’il se passe ? 

Vous pouvez agir vous mêmes : 

  • Assumer et accepter sa timidité  
  • Trouver ses points forts : il faut prendre conscience de ses qualités et des choses pour lesquelles nous sommes douées 
  • Parlez-en à vos proches, expliquez quelles sont les situations qui vous embarrassent, les personnes qui vous impressionnent 
  • Des exercices de respirations peuvent aider à calmer l’anxiété 
  • Il existe plusieurs formes de méditations, elles sont à pratiquer chaque jour et permettent de se détendre et travailler sur soi 
  • Lancez-vous : c’est la seule façon de vous rendre compte que les scénarios négatifs que vous avez conçus dans votre tête ne seront pas vérifiés, et peu à peu vous reprendrez confiance en vous 
  • Lors de situations intimidantes, intéressez-vous aux personnes qui vous entour pour amener, posez leur des questions, cela permettra d’attirer l’attention sur elles et non sur vous  
  • Pratiquer un sport d’équipe : l’adaptation sera peut être difficile mais cela représente un réel exercice et permet de lutter contre l’isolation 
  • Faire du théâtre : pour lutter contre la peur du ridicule, travailler son élocution, rencontrer d’autres personnes 
  • Apprendre à s’aimer : prendre le temps de se connaître et d’apprécier qui nous sommes 

Vous pouvez être accompagné par des spécialistes : 

  • Le développement personnel peut vous accompagner  
  • Thérapie comportementale : aide à détecter nos complexes, blessures morales et frustrations 
  • Consulter un psy