Mal de dos

Qu’est-ce que c’est ?

Légère ou intense, persistante ou passagère, violente, lancinante, insoutenable…, les douleurs dorsales ou cervicales agissent comme une alarme pour signifier que quelque chose d’anormal se produit dans l’organisme. Mauvaise posture, pincement d’un nerf entre deux vertèbres, arthrose, mouvement brusque… L’un des symptômes collatéraux de

l’épidémie de coronavirus est le mal de dos ! Confinés à la maison, en télétravail pour certains, en mode cocooning sur le canapé, nous négligeons notre posture. En réalité, il n’existe pas un mais plusieurs maux de dos. On parle de lombalgie lorsque la douleur (qui peut être intense ou sourde) se concentre au niveau des lombaires, les 5 dernières vertèbres de la colonne vertébrale. Ces maux de dos ne sont pas rares : ils sont à l’origine de 80 % à 90 % des consultations en ostéopathie !

Quelles sont les personnes concernées?

En moyenne, 90% des français souffrent de mal de dos ! Le mal de dos n’affecte pas seulement les personnes âgées : les enfants et adolescents eux aussi sont de plus en plus concernés.

Les personnes à risques

  • Les personnes dont le travail demande de passer de longues heures en position assise ou debout.
  • Les travailleurs appelés à soulever ou à tirer de lourdes charges.
  • Les travailleurs qui doivent fréquemment se pencher vers l’avant ou effectuer des torsions latérales du torse.
  • Les femmes enceintes, parce qu’elles supportent un poids supplémentaire de 9 kg à 12 kg et que leurs hormones commandent un relâchement des tissus musculaires (principalement à la région pelvienne pour faciliter l’accouchement, mais aussi près de la colonne vertébrale).
  • Les personnes dont un parent a souffert de dégénérescence discale, d’arthrose ou d’ostéoporose.

Comment se manifestent-t-elles ?

  • Le manque d’entraînement physique ou le surentraînement.
  • Un mouvement brusque ou effort violent
  • Le pincement d’un nerf entre deux vertèbres
  • L’embonpoint
  • Les mauvaises postures.
  • Le port de chaussures à talons hauts
  • Le tabagisme
  • Le stress prolongé. Des émotions refoulées ou une situation de travail insatisfaisante contribuent aux douleurs lombaires. Le stress augmente les tensions musculaires dans le dos.
  • La dépression, qui peut être à la fois une cause et une conséquence des maux de dos chroniques
  • L’arthrose à partir de 40 ans : Cette usure progressive du cartilage articulaire des vertèbres provoque des raideurs et des douleurs qui deviennent chroniques.
  • En cas de lombalgie : les plus touchées sont les personnes très cambrées, à partir de 40-50 ans. Plus encore si elles sont en surcharge pondérale, car cet excès de graisse entraîne une fonte des abdominaux.

En cas de cervicalgie : l’arthrose est la principale cause des douleurs du cou, ou cervicalgies. Cette dégénérescence du cartilage des articulations réduit la mobilité du cou et provoque des douleurs qui irradient jusque dans le bras. Lorsqu’une arthrose importante se combine avec une mauvaise posture de travail, devant l’ordinateur par exemple, elle peut, dans les cas les plus graves, conduire à un rétrécissement du canal médullaire (où passe la moelle épinière).

Comment se soigner ?

Il est tout à fait possible de soulager votre mal de dos sans médicament, avec de très bons résultats et peu ou pas d’effets secondaires :

  • Mettre du chaud (bouillote ; jet d’eau chaude)
  • Massage avec des huiles essentielles (lavande ; la gaulthérie etc.)
  • Utiliser des remèdes de grand-mère contre mal de dos
  • Faire des exercices pour le dos (étirement du dos debout)
  • Eviter de rester longtemps assis
  • Prendre un remède naturel anti-douleur (curcuma ; oméga 3)
  • Se complémenter en magnésium (excellent décontractant musculaire)
  • Eviter les aliments pro inflammatoires (aliments transformés, riche en sucre et en additifs)
  • Boire une infusion au gingembre
  • Consulter un kinésithérapeute et ostéopathe