Deuil

Le deuil est une douleur ressentie par un individu lors d’un choc émotionnel, comme la perte d’un animal de compagnie, d’un proche, ou encore le deuil du passé. Le deuil est ressenti différemment selon chaque individu. Il peut s’étendre sur une période plus ou moins longue.  

Quelles sont les étapes du deuil ?   

  • Le déni, on ne souhaite pas croire à la perte de la personne, de l’animal, de sa vie passée, etc. 
  • La colère, être en colère contre soi ou contre les autres. L’impossibilité de revenir en arrière est insupportable.  
  • Le marchandage, processus de négociation par lequel on tente de retarder l’inévitable ou de prendre ses distances avec la réalité de la situation.  
  • La tristesse, le manque, le sentiment de perte de contrôle, la dépression… C’est souvent l’étape la plus longue et la plus difficile. On ne cherche plus à marchander mais on est confronté à la réalité.  
  • L’acceptation, la dernière étape du deuil, c’est la phase de reconstruction où nous nous résignons à accepter la réalité de la situation. 

Quels peuvent être les symptômes liés à un deuil ?  

Les symptômes de la personne endeuillée peuvent être physiques et morales. On constate en premier des symptômes lors de l’état de choc : vision brouillée, sensation de froid et frisson, douleurs articulaires et musculaires, oreilles qui bourdonnent. maux de tête, bouche sèche, bouffées de chaleur et sudation excessive, gorge serrée, hypertension artérielle, palpitations cardiaques,  tremblements, sensation d’étouffement, problèmes dermatologiques et fatigue chronique.  

Par la suite une perte d’appétit peut se faire ressentir, ainsi que des troubles digestifs. Il s’agit d’un contexte dépressif. Il est possible que le deuil face apparaître des maladies ou qu’il puisse aggraver des maladies déjà déclarées.  

Comment faire son deuil ?  

Le deuil est un processus qui est personnel et se passe différemment pour chaque personne.  

Il faut prendre le temps de faire son deuil et l’accepter. Il est important d’être soutenue, de s’entourer de proches, de pouvoir échanger et partager ses émotions.  

Pour faciliter ce processus sans tomber dans une déprime persistante, il est possible d’être accompagné par des thérapeutes autour de la méditation, ou du yoga permettant de se refocaliser sur le moment présent, ou des praticiens en Reiki ou autre pratique énergétique pour aider à libérer les émotions négatives, et apaiser l’esprit. 

Il est aussi conseillé de se tourner vers un médecin si l’endeuillé ressent des difficultés à contrôler les symptômes tels que les troubles du sommeil ou le manque d’appétit. On peut également consulter un psychothérapeute ou psychologue.