Baby blues ou le syndrome des 3 jours

Aussi connu sous le nom du « syndrome du 3ème jour », le baby-blues est un trouble de l’humeur temporaire et sans gravité, se manifestant dans les quelques jours suivant l’accouchement. Il est en partie dû aux importants bouleversements hormonaux suivant l’accouchement : le taux d’hormones de grossesse chute tandis que les hormones favorisant l’allaitement (ex. : ocytocine, prolactine) sont produites en grande quantité par l’organisme.

À cela s’ajoutent aussi des facteurs psychologiques comme la peur de ne pas être une bonne mère par exemple, ou la désagréable sensation de « ventre vide » maintenant que bébé est né.

Les papas ne sont pas épargnés par ce passage à vide. En devenant pères, ils acquièrent de nouvelles responsabilités et obligations qui peuvent parfois les angoisser. De plus, ils se sentent souvent délaissés, mis à l’écart de la relation entre la mère et le bébé (surtout au moment de l’allaitement).

Les signes du baby blues ?

  • Tristesse
  • Grande fatigue
  • Des difficultés à dormir
  • Un manque d’appétit
  • L’irritabilité
  • Une humeur très changeante (passage du rire à la crise de larmes)

« baby blues »  et dépression « post-partum »: Quelles différences?

Le baby blues intervient dans les 3 jours et ne dure que quelque jours. En revanche, la dépression « post-partum » est une véritable dépression. La jeune maman s’installe dans ce mal-être sur plusieurs mois. Elle éprouve un manque d’intérêt pour le bébé ou pour son quotidien et va développer une culpabilité excessive. Elle rentre dans une phase de désespoir.

Comment se remettre du Baby Blues?

Prenez du temps pour vous:

Le baby-blues n’est pas une maladie et passe généralement de lui-même (lorsque les hormones se sont stabilisées), sans traitement médicamenteux. il est recommandé de vous reposer, dès que vous le pouvez, pour ne pas accumuler une fatigue extrême. Prenez soin de vous et ménagez-vous.

Évitez également de rester seule. N’hésitez pas à faire de la méditation ou des exercices de respiration comme la cohérence cardiaque. Cela va jouer sur le système nerveux autonome et libérer de la Dopamine  ( Hormone du Bonheur) et de la sérotonine.

Se faire accompagner :

Consulter un professionnel de santé pour faire un diagnostic.

Les médecines complémentaires peuvent également vous accompagner dans cette période complexe: La Sophrologie, Le Shiatsu, Le Reiki, l’aromathérapie vont vous aider à lâcher-prise, à vous ressourcer  et à travailler sur toutes vos peurs.