Arrêter de fumer : quelles bonnes stratégies à adopter ?

Pourquoi arrêter de fumer ? 

Pour votre santé, votre entourage ou votre porte monnaie, toutes les raisons sont bonnes pour arrêter de fumer. Il est bénéfique d’arrêter à tous les âges. 

Pour notre santé, les bénéfices sont immédiats et durables. L’arrêt de la cigarette va automatiquement nettoyer notre organisme, les pulsations cardiaques reviennent à la normales, le corps rejette les résidus de fumée dès 24 heures après l’arrêt. Le goût et l’odorat s’améliorent, la respiration est plus facile, l’énergie augmente,  la voix est plus claire, moins essoufflée, on remarque une amélioration de la peau, du teint, une haleine plus agréable, et une augmentation de la fertilité . Les troubles de l’érection chez l’homme diminuent et surtout on limite les risques de maladies et de cancers. Arrêter de fumer augmente nettement l’espérance de vie.  

Comment arrêter de fumer ?

Arrêter de fumer peut être un véritable challenge pour les personnes dépendantes.  Car contrairement à ce que l’on pourrait penser cela ne dépend pas seulement de notre volonté. Fumer est la solution que nous avons trouvé pour compenser un mal-être. Il est donc nécessaire de travailler sur la cause avant de tenter de nous libérer de cette addiction. Autrement, nous n’allons non seulement risquer de rencontrer l’échec mais aussi nous tourner vers une nouvelle addiction (la nourriture ou l’achat compulsif par exemple) pour compenser.. 

La motivation du sevrage du tabac doit être personnelle pour réussir.

Vous pouvez dans un premier temps arrêter de fumer seul mais il est également possible d’être accompagné et suivi pour limiter les risques de rechutes.

Les solutions d’accompagnement

Pour faciliter votre sevrage du tabac, il est important d’être accompagné par des professionnels qui vont vous aider à travailler sur les causes racine de votre mal-être qui a créé cette dépendance. 

Vous pouvez consulter : 

  • L’hypnose : Cette technique repose sur le mécanisme de la suggestion et le concept de l’empreinte. Il existe en chaque fumeur une part qui désire et à toujours désiré se délivrer un jour du tabac. L’hypnose amplifie cette part, et favorise des pensées et des discours différents qui redonnent à la personne une sensation de liberté. Le sevrage peut être réalisé en 1 ou 2 séances
  • La méthode Chiapi : C’est une méthode ancestrale chinoise. Elle consiste en une stimulation de deux points situés sur les deux faces latérales du nez par acupression ou laser (laser doux, totalement indolore). Le taux de réussite de la méthode Chiapi pour l’arrêt du tabac est de 60%, mesure prise après 3 mois de sevrage. Le sevrage est réalisé en 1 séance.
  • Le Reiki, La sophrologie, les coach PNL : Ces  techniques  vont vous permettre de travailler sur les causes racine de la dépendance  ( Blessures émotionnelles, peurs, croyances limitantes) et d’apprendre le lâcher-prise pour mieux appréhender la gestion du stress. Le sevrage va se faire sur plusieurs séances pour aller au rythme des prises de conscience et des libérations émotionnelles.
  • l’Acupuncture : C’est une technique d’origine chinoise.Elle consiste à introduire de fines aiguilles en des points précis dans les tissus ou dans les organes. Cela diminue l’envie de fumer en activant les réseaux d’énergie. 

Quels sont les effets secondaires  de l’arrêt de la cigarette  ? 

La cigarette a été votre “béquille” pendant de nombreuses années pour gérer votre stress ou vos blessures émotionnelles. Dans le cadre d’un sevrage tabagique brutal et sans accompagnement, vous risquez de développer les effets secondaires suivants: 

L’anxiété, la fatigue, la dépression, l’irritabilité, les maux de tête, les problèmes de concentration, la faim, la prise de poids. 

Ce sont de bonnes raisons pour vous faire suivre par un professionnel de santé ou de médecine complémentaire, et de vous appuyer sur l’aromathérapie  pour lutter contre les symptômes liés au manque de nicotine.